68 notes dans la catégorie "Famille"

[remembrance] prague, 1969

VoyageIdéalement ce billet aurait dû être publié le 3 juillet...

Mais je n’y ai pas pensé alors, et ce n’est que ce matin que l’excellente émission Estivalitude de Christophe Bourseiller sur France Inter a ranimé ma mémoire et mon inspiration très défaillantes ces temps-ci.
Olivier Barrot (Boréales, Gallimard) y a raconté son plus incroyable souvenir de vacances.
C’était l’été 68.
Il était arrivé à Prague en 2CV et logeait dans une auberge de jeunesse.
Au matin du 21 août, il est réveillé par le vacarme des avions militaires qui survolent la ville et des chars soviétiques qui l'envahissent...

Mon souvenir de vacances praguoises est beaucoup plus léger, pourtant il remonte à peu près à la même époque, l’été suivant.

Lire la suite "[remembrance] prague, 1969" »


[carnet] mes jaseries de février

jaserie : subst. fém. [ʒɑzʀi], [-a-] ; synon. de babillage. La jaserie avant le langage est la fleur Qui précède le fruit (Hugo, Légende, t. 4, 1877, p. 857)

vacances en Bretagne, fin des années 50, mes parents ont autour de 35 ans (l'âge de mes enfants aujourd'hui) — Suzel (3 octobre 1921 - 11 mai 2007), Charles (24 août 1920 - 5 février 2019)Orpheline : il faudrait un autre mot pour signifier la perte du dernier survivant de ses parents lorsqu'on est soi-même bien avancée en âge.

L'écrivain et psychanalyste belge Lydia Flem écrit1 :

“ A tout âge, on se découvre orphelin de père et de mère. Passée l'enfance, cette double perte ne nous est pas moins épargnée. Si elle ne s'est déjà produite, elle se tient devant nous. Nous la savions inévitable mais, comme notre propre mort, elle paraissait lointaine et, en réalité inimaginable. Longtemps occultée de notre conscience par le flot de la vie, le refus de savoir, le désir de les croire immortels, pour toujours à nos côtés, la mort de nos parents, même annoncée par la maladie ou la sénilité, surgit toujours à l'improviste, nous laisse cois. ”

——————
1. in: Comment j'ai vidé la maison de mes parents (Seuil 2004, Points 2013)

Lire la suite "[carnet] mes jaseries de février" »


[ça peut servir] porte-fenêtre oscillo-battante bloquée

image from https://s3.amazonaws.com/feather-client-files-aviary-prod-us-east-1/2018-10-10/7cbabdc6-4d75-4d43-87d5-2332cae0a42f.pngUn post perso sur le vif, ça changera un peu...
Sans compter (enfin si, un peu quand même) que le titre devrait faire exploser mes stats déclinantes.

Je n'ai jamais osé m'en vanter ici, mais mon article toujours le plus lu date de mars 2015 :
[ça peut servir] compte mail bloqué, identifiants compromis...lien

Le contexte, donc : je trouve tout à l'heure une de mes fenêtres sur balcon bloquée ouverte. Impossible à refermer.
Avec mes mains de coton, je ne me mêle de rien et laisse intervenir les bonnes volontés masculines appelées à la rescousse.
Peine perdue. Pendant que je maronne dans mon coin, ils s'escriment pour rien. Le mécanisme grince mais ne dégrippe pas.
Il va falloir faire appel à un spécialiste.

Et alors ? La porte restera-t-elle ouverte ?
Ta-dam... (suspense insupportable, cliquez pour la suite)

Lire la suite "[ça peut servir] porte-fenêtre oscillo-battante bloquée" »


[à mots couverts] actions de grâces (beaucoup) et de disgrâces (très peu)

À Jeanne, parce qu'on ne sait jamais d'où une vocation peut naître, ni quelle elle sera

retour des limbes

crédit photo : tillyJe reviens de plusieurs jours passés hors de mon propre temps.

J'ai été opérée et hospitalisée dans un grand et vieil hôpital parisien en plein travaux (comme ils le sont presque tous, grands, vieux et en travaux, je ne risque guère une plainte en diffamation — qui serait de toute façon totalement injustifiée !).

Dehors, c'était on me l'a dit, l'été indien.

 

 

Lire la suite "[à mots couverts] actions de grâces (beaucoup) et de disgrâces (très peu)" »