[rentrée littéraire] avez-vous l'adresse du paradis ? roman de françois bott
[france culture] niguedouille gazouille...

[en vrac] brèves de lecture d'été

nature morte aux livres de Fernando BoteroCet été j'ai lu de droite et de gauche, au hasard d'acquisitions numériques compulsives, disposées sans ordre et indifféremment sur les étagères virtuelles de l'iPad (applis Kindle, Kobo et BlueFire) et celles du Kobo. Plus quelques livres en vrai papier repérés sur les étagères en vrai bois de bibliothèques amies.

Un peu bousculée par de bonnes nouvelles familiales (surtout une) et d'autres mauvaises, j'ai laissé filer le temps sans rédiger à chaud toutes mes notes de lecture d'été. Avant de rentrer sur Paris, et parce que vendredi prochain sera la journée du livre sur France Culturelien je vais tenter de rattraper le retard dans une note-liste-fourre-tout que je compléterai éventuellement plus tard avec des liens vers des billets plus approfondis, mais c'est pas sûr !

Pour ce qui est de la prochaine rentrée littéraire je ferai volontiers confiance aux choix d'Abeline qui me proposera certainement un ou deux nouveaux livres (papier) à lire pour les Chroniques de la rentrée littérairelien.
Évidemment il y a le roman d'Aurélien Bellanger que Cristophe Bys a déjà fort bien chroniquélien. Compte tenu de mes antécédents professionnels (lointains, mais dont je reste fière) je me sens très concernée par le sujet de La Théorie de l'Information. J'apprécierai un prêt gracieux, à charge d'échange...
Ah si, il y a un autre livre que je serais vraiment curieuse de lire, c'est Le testament syrien d'Alain Bonnand chez Écriture.lien

e-lus cet été :

 

 

lectures en cours ou différées :

 

livres en papier lus cet été :

  • Une année studieuse, roman d'Anne Wiazemsky, Gallimard, cadeau-prix Babelio
    tout à fait charmant, c'était le premier AW que je lisais
  • Trois jours avec ma mère, roman de François Weyergans, poche (achat en gare Montparnasse)
    j'ai adoré...je devais en être restée à Franz et François

  • Les mots du passé, roman de Jean Michel Denis, aux Editions Les Nouveaux Auteurs, cadeau
    désigné roman de l'été 2012 (sic), bardé de récompenses et critiques élogieuse, je l'ai trouvé très mauvais et ennuyeux

  • Le Grand Cœur, roman de Jean Christophe Ruffin, prêt
    pas mal, mais pour historique qu'il soit, Jacques Coeur ne m'a pas touché comme personnage romanesque ; un peu Cadet Roussel par le nombre de ses maisons, soit

  • La montée du soir, roman de Michel Déon, prêt
    ce petit livre m'est tombé des mains

Commentaires