[citation] Michael, Ray, Bruce, Stevie et beaucoup d'autres...
la fête de la musique, la vraie

affaire des films Etaix - délibéré du 26 juin 2009 : happy end !

Sur le blog de la Cinémathèque Française [lien], Serge Toubiana annonce la bonne nouvelle :

"Le Tribunal de Grande Instance a déclaré ce matin la nullité du contrat qui liait Pierre Etaix à la société Gavroche Productions, ainsi que l'irrecevabillité de la partie adverse contre la Fondation Groupama Gan pour le Cinéma, à laquelle il était reproché d'avoir procédé à la restauration de Yoyo en 2007. Gavroche Productions qui demandait 1,4 million d'euros de dommages et intérêts à la Fondation Groupama Gan, considérant que cette restauration constituait un préjudice à l'exploitation du film, a donc été débouté de ces poursuites. Le TGI a condamné Gavroche Productions à verser dix mille euros de dommages et intérêts à la Fondation Groupama Gan pour procédure abusive. "

Etaix, photo Le Soir (St)

photo illustrant l'article de Nicolas Crousse pour Le Soir [lien]

rappel de l'épisode précédent :

Commentaires