Previous month:
juin 2008
Next month:
août 2008

4 notes en juillet 2008

[citation] offre 3G : Orange presse le citron

Concours de circonstance, juste au moment ou je me tâte pour l'achat d'un mignon eeePC et d'une clé 3G+ sans engagement (a la consommation), Nicolas Vanbremeersch poste chez Embruns : Souffrir avec Orange 3G.

Extrait du billet de l'ex-blogueur :

"Selon mes calculs, pour une consommation nomade usuelle, c’est une facture de plusieurs milliers d’euros par mois. Oui, plusieurs milliers d’euros par mois. Seules quelques très grandes entreprises, qui ont des capacités d’achat importantes (et besoin de ce genre d’artifices pour attirer leurs salariés) peuvent s’offrir ce luxe ultime.

Oubliez les promesses des publicités. Avec 1 Go par mois, vous pouvez regarder environ une demi-vidéo YouTube par jour. C’est la réalité de cette offre : vous proposer le Minitel, sous l’habillage alléchant du “haut débit mobile”.

La 3G, c’est de la merde. Tout simplement. Une arnaque, quelque chose qui est limité à un dépannage coûteux, occasionnel. Pas le service professionnel qu’on pourrait être en droit d’attendre, en 2008, d’un opérateur mobile leader. On en est encore, en 2008, à l’époque Radiocom 2000, celle du gadget hyper coûteux, demandant un SMIC pour parvenir à un service acceptable. Un SMIC. On est loin d’une offre pouvant apporter au grand public, ou au marché (pourtant juteux) des PME une offre digne de leur intérêt."


petites coupures estivales

Sur une idée qui m'a été inspirée par un commentaire récent de leblase ici-même, je pars en vacance(s) en vous laissant une sélection de mes notes  parmi deux cent vingt six publiées depuis décembre 2004.
Elles ont toutes un point commun : la ville, ma ville.

DSC00737

Dans la suite de cette note, une liste de petites coupures citadines pour faire passer le temps de la grande coupure des vacances dans la blogosphère. Passez, repassez, commentez si vous voulez, ce sera un grand plaisir de vous lire à mon retour de Bretagne (sud) fin juillet, et avant de repartir un peu plus tard... en Bretagne (sud). Vous pouvez aussi jouer à faire votre tiercé !

PS - En fabriquant cette note, je me suis bien amusée et émue à relire les commentaires anciens sur les notes que je sélectionnais.
PPS - Passez un bel été en campagne, en mer, en montagne ou en ville, et bloguez-le.

Lire la suite "petites coupures estivales " »


[clémenthon 2008] Horizon Argentine

L'année dernière déjà je vous avais sollicités pour soutenir l'association Horizon Argentine  pour laquelle Clément-Fils travaille. Cette année encore il fera partie d'un petit contingent de sept bénévoles qui passeront une partie de l'été européen en plein hiver argentin (bon d'accord Buenos Aires c'est pas la Patagonie, mais en août dernier il a neigé quelques heures sur BA). Leur programme comporte cette année deux semaines dans la colonie de vacances  de l'association EnAccion, partenaire argentin de HA, suivie de deux semaines dans deux écoles du quartier de Los Polvorines.

               Enfantslospolvorines               

Avec 15 euros, vous fournissez à un enfant le matériel nécessaire pour les ateliers.

Avec 100 euros, vous pouvez financer une sortie scolaire pour 10 enfants, ce qui englobe le prix d'entrée (parc naturel, musée...), la collation et le transport.

Avec 500 euros, vous permettez à un adolescent de poursuivre
ses études au lycée, en lui finançant une bourse d'études durant une année.

Après l'hiver austral, l'automne parisien : Horizon Argentine participera aux 20 kms de Paris, le dimanche 12 octobre. Vous pouvez parrainer un coureur de l'association (au hasard : Clément !), ou bien courir sous les couleurs ciel et blanc de HA et recueillir des fonds auprès de vos supporters.

¡Viva Argentina!

Vous pouvez aussi  écrire directement à :

clement[DOT]richard[AT]horizonargentine[DOT]com

Dans la suite de cette note, je republie un article du blog de Clément en Argentine écrit l'été dernier :  La colonie de vacances de Los Polvorines

votez pour ce billet sur

Lire la suite "[clémenthon 2008] Horizon Argentine" »


[niguedouillerie] sous le signe des gémeaux

La conversation est au téléphone, dans le tram.Gemeaux
Je ne peux en retranscrire que la moitié que j’entends [ j'imagine l'autre ]

- [ genre : alors t'es pas encore parti en vacances ? ]
- Ben non j'attends les résultats du bac
- [ ah, ton fils ? ]
- J'en ai deux qui le passent cette année, les jumeaux !
- [ c'est vrai, mais ils marchent bien tu m'as dit ? ]
- Ouais, mais ce serait pas la mort si ils l'ont pas. Ils ont seize ans, dix-sept à la rentrée
- [ alors t'es tranquille ? ]
- Le problème c'est si il y en a un des deux qui le rate. Ou si un a une mention et pas l'autre. Ce sera l'enfer à la maison

[ Je pense : ]  Le pôvre homme, dans la majorité des cas de figure, il aura toujours un problème à régler. Même à mention équivalente, ce serait quand même extraordinaire qu’ils aient les mêmes notes partout ses jumeaux. L'unique meilleure solution serait bien qu'ils échouent tous les deux.