Bison Ravi
Ne dites pas à mon fils

Pourquoi tant de haine ?

Les oreilles des DSI ont dû leur siffler, hier soir pendant les Coulisses des Blogs, spéciales Entreprise.

Plusieurs intervenants ont affiché leur déni de confiance vis-à-vis des malheureux et dit s'être tournés vers l'outil weblog pour fuir à toutes jambes les usines à gaz informatiques, et mettre en place tout seuls et très rapidement des solutions souples et pas chères à des besoins pas trop sophistiqués. Sévères ? Ingrats ?

Peut-être pas si étonnant que ça, si l'on considère que l'information dont à besoin l'entreprise pour fonctionner est le plus souvent déjà présente en interne, et que l'information de type documentaire (texte, image) pèse près de 70% du capital des connaissances de l'entreprise, à côté de 30% de données structurées. Pour moi c'est seulement depuis peu que l'on commence à se pencher sur la gestion de ces gisements d'informations peu structurées dans l'entreprise, et que les outils qui vont bien apparaissent. Les DSI sont peut-être sur la touche sur ce coup là, mais il leur reste sans doute encore pas mal de grain à moudre avec les données très structurées. Là où il y a beaucoup à faire et vite, il vaut mieux partager le gateau en fonction des compétences, et éviter de se bouffer le nez entre spécialistes !

Je suis beaucoup plus inquiète du silence radio des professionnels de l'information-documentation (alias documentalistes). Ils devraient faire attention à ne pas rater une nouvelle occasion de jouer un rôle de premier rang dans l'organisation de la communication et du management de l'information dans l'entreprise. Sinon, c'est Com et Marketing qui vont tout rafler (voir CapGemini).

Addendum, le 24 jan 05 : ma remarque ci-dessus a dû paraitre déplacée à ceux qui connaissent déjà, et surtout à ceux qui animent urfist.info "Actualité des Sciences de l'Information" où l'on touve notamment une liste "Weblogs et Sciences de l'Information".  Mea culpa pour cette surdité passagère, je suis maintenant  à l'écoute ;)

Six Apart ça, c'était très bien, juste un peu torride sur la fin, rapport au grand nombre de participants et à la durée de la séance, et les rafraîchissements étaient les bienvenus. En tout cas cela a flatté efficacement et agréablement mon côté nouvelle blogeoise, sensible aux paillettes  ;)

AMHA, le thème "blogs en entreprise" est loin d'avoir été épuisé, et plusieurs autres questions mériteraient d'être abordées lors de prochaines éditions, comme :

  1. blogs de consultants indépendants (vus comme micro-entreprises)
  2. pérennité des données, réutilisation des notes, formats de données, récupération (autrement dit : et XML dans tout ça ?)
  3. architecture d'intégration avec d'autres outils de diffusion de contenu : wikis, CMS, etc.

Commentaires